mercredi 14 juin 2017

On Nous A Envoyé


Christian Bosshard

Ça fait peur cette photo et ça mérite une explication...Alors Christian ?

"Un ami de mon club photo a pu surprendre, dans un herbage caché derrière de hautes haies (et on peut comprendre pourquoi !), un animal étonnant  issu d’un croisement ambitieux destiné à marier, non pas la carpe et le lapin, mais les animaux les plus utiles à l’agriculture d’autrefois : une contribution qui pourrait être jugée hasardeuse aux difficiles orientations de l’agriculture actuelle…
Ne pourrait-on pas dire pourtant que ce « vacheron » a du chien ?
Bien sûr, les recherches n’en sont qu’au stade exploratoire, et l’INRA consulté n’a pas voulu être disert sur le sujet de ces travaux, ni sur  la disponibilité des semences dont, cette fois, Monsanto n’aura ni  la primeur ni le monopole. C’est promis

Ce scoop, une fois publié, pourrait toutefois faire sortir les responsables du  département de la recherche génétique  d’un mutisme qui ne peut que renforcer la curiosité  publique au risque de les contraindre à la démission ! Et par les temps qui courent…"

1 commentaire:

Brigitte Guillaume a dit…

La nouvelle PAC oblige !
Tous les éleveurs, afin de pouvoir continuer à toucher leurs aides, vont devoir, dans le cadre de la diversification, accueillir au sein de leur exploitation ces spécimens d'un nouveau genre. Pour se faire, l'INRA, en catimini (jusqu'à cette photo...), a d'abord "concentré" ses recherches sur le Vacheron. Toutefois, nous savons de source presque sûre que ses chercheurs travaillent actuellement sur le "Lapintade", qui donnera n'en doutons pas, un peu plus de fil à retordre aux photographes "en herbe"...